Juan Soto est inquiet pour Goku

Juan Soto est inquiet pour Goku

Tout l’univers de Dragon Ball a petit prix

Le joueur de champ central des Washington Nationals, Juan Soto, est largement reconnu pour ses grandes qualités de base-ball. Depuis son émergence dans les ligues majeures en 2018, il n’a cessé de frapper au point de devenir l’un des jeunes visages du baseball.

Comme d’habitude, la saison en cours s’est déroulée de manière excellente pour lui, après avoir connu une année 2021 de rêve au cours de laquelle le titre de meilleur joueur de la Ligue nationale lui a échappé pour rien au profit de Bryce Harper, des Phillies de Philadelphie.

Au cours de cette saison, il a été le meilleur joueur de la MLB en termes de bases sur balles (145) et d’OBP (0,465). Il a également affiché une très bonne moyenne offensive de 0,313, avec 29 home runs, 95 RBI et 111 points marqués. Il a également réalisé 20 doubles et une paire de triples dans ce qui a été sa meilleure saison en tant que joueur. Cela lui a valu son deuxième Silver Slugger Award.

LIRE PLUS : La puissance du Quintana Roo a été ressentie dans le triomphe des Blue Jay (VIDÉOS)

Cependant, aujourd’hui, il ne fait pas l’actualité pour son jeu, mais pour son sens de l’humour particulier. Il semble que La Fiera s’amuse beaucoup en jouant et profite de chaque occasion pour faire une blague ou un commentaire amusant.

Les folies de Juan Soto

Comme s’il était un comédien, Soto a profité du fait qu’il portait un micro sur son uniforme lors de la dernière réunion des Nats pour montrer au monde son côté le plus créatif en termes d’humour.

Dans un enregistrement téléchargé par la MLB elle-même sur son compte Twitter officiel MLB Dominicana, on peut voir le joueur de 23 ans interagir avec ses coéquipiers.

Une chose qui a attiré beaucoup d’attention et qui a été source de rires et de joie est le fait que lorsqu’une partie de l’éclairage du stade s’est éteint, il a dit : « En Dominique, les lumières se sont éteintes, nous ne verrons plus Goku ».

Il s’agissait d’une référence claire au célèbre anime Dragon Ball, où Goku est le nom du personnage principal. Il semble que Juan soit un fan de la série, qui est très populaire parmi les enfants et les adolescents de Quisqueyano, car elle était traditionnellement diffusée à 18 heures dans ce pays et constituait un événement majeur. A tel point que les gens étaient impatients de quitter rapidement leur travail pour aller le regarder, des plus âgés aux plus jeunes.

En fait, il l’a expliqué plus tard à sa voisine des jardins, Dee Strange-Gordon, qui n’a pu contenir son rire devant la manière amusante et spirituelle dont Juanjo a détaillé l’affaire.

Une machine à plaisanter

Le bonheur des plaisanteries du gaucher né à Saint-Domingue ne s’est pas arrêté là. Plus tard, il était dans le bullpen, où les personnes présentes ont également subi ses grâces. Il leur a dit que le trolley du stade était utilisé, et qu’il était idiot d’aller courir au monticule de si loin alors qu’ils pouvaient y monter. Il en a même profité plus tard pour faire un tour dessus et prouver qu’elle était bonne pour ce qu’il prétendait.

Enfin, devant une mouche qu’il a filmée devant le Vénézuélien César Hernández, il a dit ce qui suit au serveur avec beaucoup de dérision :

« Le tien roule, oublie les mouches. Laisse-moi les mouches, ton truc est pa’ abajo ».

Il ne fait aucun doute que l’énorme talent dominicain profite pleinement de sa profession. Il est un exemple qui suscite l’admiration de beaucoup.