Fille de la Lune Volume 1 Critique – Mais pourquoi donc ?

Le Meilleur du Manga a petit prix

 

Temps de lecture : 3 minutes

Talli Fille de la Lune Tome 1 - Mais pourquoi ?

Talli : La Fille de la Lune Tome 1 est un manga de fantasy publié par Oni-Lion Forge Publishing, écrit et dessiné par Sourya, avec des lettres et une traduction de Francois Vigneault. La princesse Talli a passé toute sa vie à se cacher. Mais le seigneur Ulric a appris son existence et, maintenant, accompagnée seulement de son fidèle chevalier Alan, elle doit fuir dans les régions sauvages au-delà du château si elle veut avoir une chance de trouver un refuge sûr.

Inspiré des jeux de rôle japonais classiques tels que Dragon Quest et Final Fantasy, Talli : Fille de la Lune Tome 1L’histoire de Talli sera immédiatement familière dans sa trame et son ton pour quiconque a grandi avec les entrées classiques de ces séries. De la fuite de Talli de chez elle, alors que les serviteurs du malicieux Lord Ulric la talonnent, à sa rencontre fortuite avec deux étrangers sans prétention qui se révèlent être bien plus qu’il n’y paraît au premier abord, chaque moment de ce récit renvoie au style de la grande-high fantasy, fait d’aventures, de dangers et de combats.

Tout en adhérant à cette énergie classique et à la configuration de l’histoire, Talli : Fille de la Lune Volume 1 fait un excellent travail de création de son monde et de l’histoire qui a conduit Talli à sa situation actuelle. Les différentes introductions se font à un rythme soutenu, car le livre permet de séparer chaque révélation par des moments d’aventure qui empêchent l’histoire de s’enliser dans l’exposition. Sourya fait également un excellent travail en sachant exactement ce qu’il faut dire sur les différents éléments du monde. Seuls les aspects des choses nécessaires à la compréhension du moment sont abordés. Cela permet à l’histoire de garder son rythme effréné.

Un autre aspect de l’histoire qui aide le livre à emporter le lecteur est sa distribution généralement forte. Les méchants sont ignobles, Talli est empathique et noble, et les compagnons qu’elle recueille en cours de route apportent chacun leur charme à l’histoire. Le seul personnage qui n’a jamais réussi à s’imposer à moi est le chevalier de Taili, Alan. Alan est le type classique d’acolyte qui donne constamment l’impression qu’il devrait être beaucoup moins compétent qu’il ne l’est. Son empressement excessif et sa tendance à se prendre la tête le font trop ressembler à un faire-valoir pour moi. La façon dont il semble se transformer comme par magie, dès que les épées sont tirées, en quelqu’un de bien plus accompli me semble trop tirée par les cheveux. Cependant, ce genre de personnalité n’est pas nouveau pour ce style de récit et, heureusement, Sourya ne pousse pas les pitreries d’Alan aussi loin que certaines histoires que j’ai lues l’auraient fait.

L’art de Talli : Fille de la Lune Tome 1 fait un travail fantastique en combinant le cadre médiéval européen de l’histoire avec l’art classique du manga. Si je ne savais pas qu’il s’agit d’une nouvelle édition, je jurerais que je lis quelque chose de presque aussi vieux que moi.

Bien que la façon dont l’art renvoie à une époque révolue soit certainement la chose qui attire l’attention initiale des lecteurs, ce n’est pas la seule chose que le livre a à offrir visuellement. Tout d’abord, j’adore les dessins des personnages que Sourya donne à la distribution. Le créateur parvient à donner à chaque personnage majeur des repères visuels forts pour les faire ressortir dans les panneaux, sans jamais recourir à quelque chose d’excentrique ou de déplacé.

Les moments d’action qui émaillent le livre sont généralement brefs, mais parviennent toujours à faire passer le danger du moment et la puissance des participants à chaque combat avec toute l’habileté et la clarté requises.

Le lettrage est la dernière étape de notre analyse de ce livre. Les lettres fonctionnent à merveille avec le style artistique, complétant parfaitement son aspect classique. Si l’on ajoute à cela la netteté avec laquelle elles guident le lecteur dans l’histoire, on a là un travail de lettrage de premier ordre.

Quand tout est dit et fait, Talli : Fille de la Lune Tome 1 fait un excellent travail et remplit sa mission. Bien qu’il ne réinvente pas de roue, il offre un récit fantastique avec des personnages et une narration qui sont à la fois attrayants et agréables.

Talli : Fille de la Lune Tome 1 est disponible en septembre dans tous les points de vente de bandes dessinées.

Quand tout est dit et fait, Talli : Fille de la Lune Tome 1 fait un excellent travail et remplit sa mission. Bien qu’il ne réinvente pas de roue, il offre un récit fantastique avec des personnages et une narration qui sont à la fois attrayants et agréables.