Dragon Ball : le plus grand méchant de la série et quatre raisons pour cela

Dragon Ball : le plus grand méchant de la série et quatre raisons pour cela

Tout l’univers de Dragon Ball a petit prix

Dragon Ball a eu beaucoup de grands méchants au cours de son histoire. En commençant par Pilaf au début de l’œuvre de Toriyama et en terminant par Gas, l’ennemi qui a failli coûter la vie à Goku et Vegeta dans le dernier chapitre du manga dessiné par Toyotaro. Mais avec le hiatus de Dragon Ball Super, il y a un ennemi qui émerge définitivement comme le grand méchant de toute la série. Oui, nous parlons de Freezer, qui d’autre ?

Bien sûr, l’auteur préfère d’autres méchants, mais les événements ont fini par faire de l’Empereur le grand ennemi juré de Dragon Ball, après de nombreux allers-retours. Les raisons en sont les suivantes, et voyons si vous êtes d’accord avec elles.

1. Impitoyable et non racheté.

Piccolo était impitoyable, surtout son père, et Vegeta encore plus. Mais les deux ont fini par devenir amis et rivaux de Goku pour combattre des forces plus importantes comme Freezer. D’autre part, l’empereur que nous connaissons sur Namek a toujours été brutal et sanglant, tuant tous ceux qui se trouvaient sur son chemin et se montrant cruel envers les plus faibles, comme ce fut le cas avec Dende et Krylin. Comme nous l’avons vu dans Super avec Frost, il est issu d’une race maléfique par excellence et sans une once de bonté.

2. Jouer dans le plus long combat d’un anime.

19 chapitres et trois heures et demie. C’est le temps que dure le combat de Dragon Ball Z entre Goku et Frezeer. C’est l’affrontement le plus long jamais vu dans un anime et cela prouve, outre le remplissage que Toei a dû faire parce que le manga n’allait pas assez vite pour fournir du contenu à l’anime, que l’ennemi était implacable et difficile à combattre jusqu’au tout dernier moment.

Dragon Ball : le plus grand méchant de la série et quatre raisons pour le prouver

3. soif inaltérable de vengeance

Quand on pense à Cell, il avait finalement un certain esprit de combat en lui pour se sentir le plus fort, grâce aux cellules Saiyan, et en fait il s’est ménagé pour anéantir la terre en organisant un tournoi et en espérant que ses adversaires seraient plus puissants. Il voulait faire ses preuves, pas tuer pour le plaisir de tuer. Avec Buu, une fois qu’il s’est débarrassé de Babidi, il est devenu évident qu’il n’était pas aussi mauvais qu’il était dépeint jusqu’à l’apparition de Kid Buu. Avec Freezer, en revanche, le mal a toujours été présent et même lorsque Goku lui épargne la vie sur Namek, il tente de l’attaquer.

4. Le congélateur revient toujours

Il revient dans Return of F pour tuer Goku et Vegeta avec sa nouvelle transformation, Golden Freezer, et lorsqu’il est acculé, il détruit la terre. Puis, dans le film Broly, il fait équipe avec le légendaire saiyan pour tenter d’anéantir une fois de plus ses ennemis, allant jusqu’à tuer le père de Broly pour le rendre complètement incontrôlable. Et enfin, dans le manga, il est revenu sous la forme de Black Freezer, après un long entraînement pour vaincre Goku et Vegeta.

Dragon Ball : le plus grand méchant de la série et quatre raisons pour le prouver

Il n’a accordé qu’une seule trêve dans le Tournoi du pouvoir et c’était dans son propre intérêt : être ramené à la vie. Sinon, il n’aurait pas accepté et aurait sûrement trahi ses rivaux. Au niveau du mal, nous avons trouvé des personnages tels que Zamas y Goku noir d’une part, et Moor de l’autre dans Super, mais pour des raisons évidentes, ils n’ont pas eu autant de continuité que Freezer.

Pour ces quatre raisons, et je suis sûr qu’il y en a d’autres, Freezer est le plus grand méchant que Dragon Ball ait jamais eu.. Vous pouvez en préférer d’autres à dessein, par des rebondissements inattendus, peu importe : mais le grand empereur est le plus sanguinaire, le plus vil, et celui qui est revenu le plus souvent pour assouvir sa vengeance.